pictogramme d'un graphique
Le Pneumatique

Le MArché pneumatique en france

La production

En 2020, la production de pneumatiques en volume sur le territoire français a été estimée à 225.000 tonnes contre 330.000 en 2019.

Depuis 2005, la production de pneumatiques en France s’est caractérisée par une nette tendance baissière. Malgré un rebond de la production en 2010-2011 et une amélioration en 2017-2018, la production française a chuté de -57% entre 2007 et 2019. Cette contraction est particulièrement sévère au vu de celles enregistrées par l’Allemagne, l’Espagne ou l’Italie qui se situent entre -17% et -22% sur la même période. Ces chiffres accréditent la thèse que la fabrication de pneu en France s’avère plus complexe que dans les pays voisins.

Sur la période récente, l’activité industrielle de pneumatique s’est contractée de façon marquée entre 2012 et 2014 : -8 % en 2012, -11 % en 2013 et -18 % en 2014 du fait de la fermeture de sites industriels (Goodyear, Continental). En 2017, la production des sites français a enregistré pour la première fois depuis 2011 une croissance positive de l’ordre de 2 %. L’année 2018 c’est en revanche traduite par une stagnation des volumes et l’année 2019 par un recul de 10%. En 2020, la crise sanitaire a davantage impacté la production française (-32%) que celle de l’Allemagne (-28%) ou de l’Espagne (-14%). Le rebond de 27% enregistré au premier semestre 2021 est à relativiser. La production demeure inférieure de 30% à celle de 2019 à période comparable. (Source SNCP-INSEE Eurostat)

Les mises sur le marché

En nombre d’unités vendues, 2/3 des pneumatiques pour véhicules de tourisme vendus en France correspondent à des produits de remplacement et 1/3 équipent les véhicules neufs.

Millions de pneus de remplacement par an

%

des pneus mis sur le marché

Millions de pneus de première monte

%

des pneus mis sur le marché

Environ 32 millions de pneus de remplacement tourisme et camionnette et 2 à 3 millions de pneus poids lourds sont commercialisés en France chaque année par les principaux manufacturiers mondiaux.

Les canaux de distribution

La distribution des pneus de rechange Tourisme, camionnette et 4×4  se répartit entre 5 grands canaux de distribution . Les pneus industriels (poids lourds, génie civil, agraire, manutention) sont commercialisés à 80% via le canal des pneumaticiens et 20% directement par les manufacturiers.

Les pneumaticiens

Spécialistes historiques, la commercialisation de pneumatiques demeure leur activité principale même s’ils se sont peu à peu positionnés sur des activités de maintenance et d’entretien automobile. La vente de pneu représente entre 60% et 80% de leur chiffre d’affaires. La plupart ont conservé une forte présence sur les marchés du pneu industriel (poids lourds, génie civil, agraire) qu’ils dominent sans contestation.

Principales enseignes : Euromaster, Point S, Profil Plus, Firststop, Vulco, Bestdrive, Siligom, Eurotyre

Les centres autos

Apparus dans les années 80-90 dans le sillage des enseignes de grande distribution, les centres autos se sont installés dans les zones commerciales aux côtés des enseignes de bricolage, d’équipements de la maison et de la personne. Spécialistes de l’entretien et de la vente d’équipements automobile, le pneumatique représente environ 25% de leur chiffre d’affaires et demeure un produit d’appel très efficace.

Principales enseignes : Norauto, Feu vert, Roady, Centre auto-Leclerc, Autobacs

Les réparateurs rapides ou Fast Fitters

Ce concept de distribution né aux États-Unis a été adapté pour la France par des enseignes spécialisées sur certains types d’équipement d’usure de la voiture (pot d’échappement, freins, amortisseurs, pare-brise). Ils sont généralement situés dans des zones urbaines denses où leur activité s’est élargie à la réparation et à la maintenance automobile. Le pneu représente environ 50% de leur chiffre d’affaires.

Principales enseignes : Speedy, Midas

Les réseaux généralistes, concessionnaires/agents de marques et garages indépendants

Leurs activités historiques de ventes de véhicules neufs et d’occasion et de réparation n’ont que très peu évolué au fil du temps. Le pneu ne représente qu’une faible part de leur CA (moins de 10%) même si après l’achat du véhicule neuf, le premier remplacement de pneumatiques s’effectue traditionnellement chez le concessionnaire et l’agent de la marque.

Principales enseignes : Renault, Peugeot, Citroën

Les Pure Players Internet : distributeurs ne possédant pas de points de vente physiques

Derniers entrants sur le marché, les sites de ventes en ligne spécialisés  sont apparus dans les années 2000. L’obligation de proposer à leurs clients un service de montage des pneus achetés en ligne est une contrainte majeure que certains parviennent à surmonter tout comme celle d’émerger dans les résultats des moteurs de recherche. Tous les leaders sont passés sous le giron de groupes industriels ou de distribution. Leur part de marché est actuellement estimée à 16%.
Principaux sites : Allopneus.com, 1001Pneus.com, 123 Pneu